Oscar Wilde et le meurtre aux chandelles, de Gyles Brandreth

Nous sommes en 1889, à Londres. Un meurtre vient d’être commis dans une humble demeure du centre ville, lieu notamment de réunions secrètes présidées par Oscar Wilde. Ce dernier découvre le corps d’un jeune garçon étendu sur un lit et couvert de sang, et s’engage alors, aux coté de ses amis Robert Sherard (narrateur du texte) et Arthur Conan Doyle à résoudre l’enquête. Mais c’est sans compter la rencontre avec un policier nommé Aidan Fraser, renommé et qui prend officiellement en charge l’affaire, et sa délicieuse et rousse fiancée, une certaine Veronica Sutherland. Mais je n’en dirai pas plus…
Ce que j’ai aimé dans ce roman est, bien évidemment, la mise en scène éclatante d’Oscar Wilde en enquêteur génial et observateur. Il joue un Sherlock Holmes plus vrai que nature, meilleur que son double créé par Doyle (lequel, dans le roman, s’inspire de Wilde). Le roman est ponctué de ses mots d’esprit, et de citations de grands auteurs anglais (beaucoup de Shakespeare que le dandy admire). On y retrouve toute la faune intellectuelle de cette fin de siècle, de John Gray à John Everett Millais, et l’on se ballade dans un Londres crépusculaire, victorien, et vermeil. Oscar subjugue, amuse, et on se prend à envier ce Robert narrateur, ami intime et non amant de ce dandy fantasque. 
Gyles Brendreth a su tirer de sa passion pour Oscar Wilde un vrai bijou de livre : intelligent, esthétique, humoristique et bien sûr… wildien ! Quatre tomes sont actuellement disponible.
Oscar Wilde et le meurtre aux chandelles, Gyles Brandreth, Collection Grands Détectives chez 10-18.

2 réflexions sur “Oscar Wilde et le meurtre aux chandelles, de Gyles Brandreth

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s