Les créations de Délicate Distorsion

Pour inaugurer cette rentrée de septembre, nous partons à la découverte de l’univers de Camille, alias Délicate Distorsion ! Cette jeune femme passionnée de dessin a créé depuis quelques années sa petite entreprise. Elle vend ses créations originales à la fois via internet et dans des boutiques (Lille, Paris). Camille fait imprimer ses dessins sur des sacs en tissu, des foulards, mais ceux-ci sont aussi tout simplement disponible à la vente (ça ferait joli dans votre salon, non ?). Voici donc son interview :
~ Bonjour Camille, tout d’abord, pourquoi ce pseudonyme : Délicate Distorsion ?
Bonjour Morgause 🙂 J’aime l’idée d’appliquer un concept poétique, esthétique, à quelque chose qui ne l’est pas forcement au premier abord, et ainsi créer des entités singulières et mystérieuses. Les sensations de légèreté et de torsion ont toujours été les fils conducteurs du trait de mes dessins, qui se veulent très organiques et aériens. C’est le mariage peu conventionnel de ces deux impressions qui m’a inspiré « Délicate Distorsion ».
~ Le dessin est-il une passion de longue date ? As-tu fait des études en ce sens ?
Ma pratique du dessin remonte à très loin en effet, et, de toutes les techniques, elle a toujours été celle avec laquelle j’ai été le plus à l’aise et su le mieux exprimer mon imaginaire. C’est assez naturellement que j’ai entrepris des études en arts graphiques afin de devenir graphiste (métier que je pratique aujourd’hui en parallèle de Délicate Distorsion), des années pendant lesquelles j’ai pu affiner et affirmer mon trait, et trouver mon propre style et univers, en plus de découvrir tous les autres métiers et techniques associés à la création, auxquels je peux faire aujourd’hui appel lorsque j’en ai besoin.
~ Ceux-ci décorent nombre d’objets : sacs, foulards, ou sont tout simplement prêts à l’encadrement. Est-ce une volonté consciente de faire vivre tes créations sur tant de supports ?
Exactement. Pendant des années mes dessins sont restés sur le support « classique » du papier ou des murs (voir juste enfermés dans mes cartons à dessins), et c’est en 2012 qu’est née l’envie de pouvoir faire circuler mes créations d’une autre manière, et d’expérimenter d’autres matières sur lesquelles mes illustrations pourraient interagir différemment. Il s’agissait alors de les faire sortir de ma zone de création pour qu’elles puissent « vivre » sous le regard des autres au quotidien, qu’ils se les approprient à leur manière, d’où l’idée de supports pratiques comme les accessoires de mode.
~ Question spéciale : tu créés également des tatouages éphémères, créés-tu spécialement pour le client ?
Pour le moment, les contraintes techniques m’obligent à produire quelques modèles fixes de tatouages éphémères sans pouvoir créer chaque unité sur mesure pour le client. Une contrainte qui, heureusement, ne vaut pas pour tous les produits, et selon la demande du client il est parfois possible d’établir une création de sac, de foulard, ou prête à encadrer, quasi sur mesure.
~ Quelle est ta relation avec le tatouage de façon générale ?
Il s’agit d’un univers qui me fascine depuis très longtemps, tant dans la technique, l’histoire culturelle (ancestrale et moderne) que les motifs que l’on peut y trouver. Il s’agit d’une source intarissable d’inspiration, un art en constante évolution, et le fait d’utiliser le corps comme support en tant que tel est pour moi quelque chose de très intéressant, l’organique entre dans toutes les lignes de compte. On me pose d’ailleurs souvent la question « Est-ce-que vous tatouez, également ? », un pas que je franchirai peut-être un jour… En attendant, j’ai pu déjà collaborer aux projets d’encrage de personnes qui me sont proches en leur dessinant leur propre modèle, un exercice que je prends plaisir à réaliser, souvent en étroite collaboration avec mon compagnon qui est lui-même tatoueur.
~ Ton univers fait très cabinet de curiosité, as-tu pour projet d’en ouvrir un vrai avec tes créations ?
C’est effectivement mon objectif, mon rêve serait de pouvoir ouvrir ma propre boutique tout à fait dans cet esprit là, réunissant tout type de créateurs autour de mes propres réalisations. En attendant de pouvoir concrétiser cette merveille, je tente de recréer en ligne, via mon e-shop Etsy (et bientôt sur la nouvelle version du site http://www.delicatedistorsion.com) et via des sites permettant de créer des planches d’inspirations comme Pinterest, cette ambiance si particulière. J’ai aussi choisi avec soin les endroits physiques dans lesquels certaines de mes créations sont distribuées, le plus souvent de belles boutiques, galeries, ou même salons de tatouage qui dégagent cet esprit particulier.
 

~ Les motifs récurrents sont très liés à la nature, vivante (insectes, fleurs, serpents, oiseaux) mais aussi nature morte (crânes) ! Pourquoi ?
Il s’agit de sujets qui m’ont toujours fascinée et que j’ai toujours aimé observer, car très simples et accessibles, et en même temps très complexes. La fascination de l’Homme pour la Nature a toujours donné lieu à de somptueuses représentations, dans tous les domaines, et j’avais à cœur d’apporter ma petite contribution et vision à ces images. Je pense qu’il est aussi important d’aborder les deux qui font partie d’un tout, célébrer la vie passe autant par la représentation du vivant que du mort, il n’y a pour moi rien de macabre à représenter ce dernier point, je prends même plaisir à le sublimer.
~ Quelles sont tes influences ? Je dirais déjà, les vanités dans la peinture…
Comme tu l’as évoqué précédemment, les vanités et les cabinets de curiosités sont d’une grande inspiration. De manière très large, je pioche mes idées un peu partout autour de moi ! J’aime arrêter mon attention sur de petits détails, on trouve toujours quelque chose d’intéressant… Et pour être plus précise, j’aime énormément les gravures anciennes (planches anatomiques, botaniques, naturalistes…), en particulier les illustrations de Gérard Lairesse et Ernst Haeckel, mais aussi les techniques modernes avec la photographie macro et les vues aériennes et spatiales qui offrent une autre vision des choses. Mes influences viennent plus généralement du domaine scientifique qu’artistique, même si à mes yeux les deux sont souvent difficilement dissociables…

~ Quels matériaux utilises-tu pour dessiner ?
Je dessine principalement à l’encre noire à l’aide de stylo technique très fin (type Rotring), parfois à la plume, sur du calque, un support qui permet de conférer légèreté et transparence à mes sujets. L’utilisation de l’ordinateur et des logiciels n’intervient que plus tard, lors de l’agencement des motifs ensemble et la préparation pour l’impression. Initialement, tout est bien dessiné uniquement à la main.
~ Enfin, quels sont tes projets pour cette rentrée ?
Une nouvelle version du site (avec une section achat) va voir le jour, je pourrai alors mieux y mettre en valeur toutes les nouvelles collaborations que je suis entrain de préparer avec plusieurs photographes et avec d’autres créatrices, ainsi que deux nouvelles collections avec des visuels et produits inédits. En plus de participer à différents salons, je vais également continuer à étendre le réseau des lieux qui accueillent mes créations, boutiques, concept stores, etc, mais aussi galeries, car j’ai à cœur de conserver l’aspect « artistique » de mon travail et j’aime exposer les originaux pour pouvoir montrer l’essence de Délicate Distorsion. Un programme bien chargé auquel j’ai hâte de m’attaquer !
* * *

En découvrir plus :

Site
Etsy shop
Page Facebook

~~> Les lieux de vente :

Dante & Maria
3, rue de la Grange aux Belles, Paris 10e
/
Territori
86, rue de Charonne, Paris 11e
/
Akiza : La Galerie
3, rue Tholozé, Paris 18e
/
Memento mori Luxury Stuff
122, rue Esquermoise, Lille
/
C beau C quoi
Lille
/
Familia Moraes Tattoo le Cabinet
3, rue Laget, Sanary-sur-Mer

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s