Le romantisme noir de Natalia Drepina

Natalia Drepina est une jeune photographe russe, qui habite précisément Lipetsk. Son univers est sombre et tourmenté, et laisse une impression mélancolique tenace sous notre regard. Les jeunes femmes qui sont mises en scène sont très minces et semblent prêtes à disparaître, leur peau blanche et les veines apparentes sont comme des restes esthétiques de la morbidezza, la beauté maladive qui était encensée à la toute fin du XIXe chez les peintres symbolistes. Fleurs séchées, miroir, ambiances vieillies, Natalia nous vient tout droit du passé, et elle nous parle de son travail.

~ Hello Natalia ! Can you tell us a bit about yourself ? (Bonjour Natalia, peux-tu te présenter un peu ?)
Hello, I’m 25 years old. I live in a small town : Lipetsk, in Russia. Since childhood I have had a penchant for creativity, I tried myself in many ways, but over time I focused on photography, poetry (this is inseparably linked with music) and creating some handmade things. I think I can describe myself as a pretty closed and melancholy person, I love solitude because in it I find the source of inspiration that I use in my work.
Bonjour,  j’ai 25 ans. J’habite dans une petite ville : Lipetsk, en Russie. Depuis l’enfance j’ai un penchant pour la créativité, je me suis essayée dans plusieurs voies, mais à chaque fois je suis revenue à la photographie, la poésie (qui est inséparable de la musique) et à la création de choses faites-main. Je pense que je peux me décrire comme une personne assez réservée et mélancolique, j’adore la solitude car en elle je trouve la source d’inspiration que j’utilise dans mon travail.


~When did you start taking photos ? What was the trigger ? (Quand as-tu commencé la photographie ? Quel a été le déclencheur ?)

I took photography up in 2009. I always had a very vivid imagination, and I wanted to bring those stories that emerge in my head, into reality. I wanted to visually reinforce my poems and stories… But I didn’t have the skills to draw and so I decided to try myself in photography.
Je me suis mise à la photographie en 2008, j’ai toujours eu une vive imagination, et j’ai voulu importer ces histoires qui émergent dans ma tête, dans la réalité. Je voulais renforcer visuellement mes poèmes et mes histoires… Mais je n’avais pas les compétences pour dessiner et du coup j’ai décidé de m’essayer à la photographie.

You’re my Darkness

~ Your universe is quite gloomy, is it the purpose ? (Ton univers est assez glauque, est-ce le but ?)

Yes, you are right, my universe is gloomy, sorrowful … But this side is full of great inspiration. Sorrow, pain, self-reflection – this is the way of developing one’s personality.
There are people who try to avoid these emotions and feelings… And there are people who use them to feed their souls, their personality. For me it is something like a way of self-discovery.
Oui, tu as raison, mon univers est glauque, triste… Mais ce côté est très inspirant. La tristesse, la douleur, l’auto-réflexion, ce sont des moyens de développer sa personnalité.
Il y a des gens qui essayent d’éviter ces émotions et sentiments… Et il y a des gens qui les utilisent pour nourrir leurs âmes, leur personnalité. Pour moi c’est une façon de se découvrir soi-même.

~ What are your influences ? (Quelles sont tes influences ?)

Probably a lot of events and things influenced me. It’s difficult to single something specific out. Literature has shaped me. I loved reading for my childhood. I liked the sad tales of Hans Christian Andersen, Russian folk tales about witches and fairy tales about the hard lives of orphans. Then I discovered poetry and existentialism. Music and cinema … they also left their mark. And I love watching people from the outside. I learned to see halftone of their emotions and moods. Then I started learning about my conscious and subconscious.
Probablement beaucoup d’événements et de choses m’ont influencée. C’est difficile d’identifier quelque chose de précis. La littérature m’a modelée. J’adore lire depuis mon enfance. J’aimais les tristes contes de Hans Christian Andersen, les contes folkloriques russes sur des sorcières et les contes féeriques à propos d’orphelins à la vie difficile. Puis j’ai découvert la poésie et l’existentialisme.
La musique et le cinéma… ils laissent aussi leurs marques. Et j’adore regarder les gens du dehors. J’ai appris à voir en demi-teintes leurs émotions et humeurs. Puis j’ai commencé à apprendre sur mon conscient et mon subconscient. 


~ Each one of your photos is full of emotions : sadness, melancholy, expectation, etc. Are they the expression of your own feelings ? (Chacune de vos photos est pleine d’émotions : tristesse, mélancolie, attente, etc. Sont-elles l’expression de tes propres sentiments ?)
Yes of course. Any art primarily reflects the author, as a kind of mirror. Sometimes it can be exaggerated feelings and emotions, but it still can’t be happy or sad without experiencing these emotions.
Oui bien sûr. Tout art reflète primitivement l’auteur, comme une sorte de miroir. Parfois ça peut être des sentiments et émotions exagérés, mais ça ne peut toujours pas être heureux ou triste sans expérimenter ces émotions.


~ Hands seem to be very important in your compositions, why ? (Les mains semblent être très importantes dans tes compositions, pourquoi ?)

Hands are one of my favorite parts of the human body. They can tell a lot about a person, his mood. Hands can finish to tell the story.
Les mains sont une de mes parties préférées du corps humain. Elles peuvent raconter beaucoup de choses sur une personne, son humeur. Les mains peuvent finir de raconter l’histoire.


~ Is there a story behind each picture ? (Y’a-t-il une histoire derrière chaque image ?)
There is a story behind each photo (or photo series). Sometimes comes first story, sometimes a picture.

Il y a une histoire derrière chaque photo (ou série de photos). Parfois l’histoire vient en premier, parfois l’image.

Anastasia


~ You are not just a photographer, you also create little dolls ! How do you make them (materials, design…) ? (Tu n’es pas que photographe, tu crées aussi des petites poupées ! Comment les frabriques-tu (matériels, design…) ?)

Sometimes I make dolls. They are made from mixed techniques: fabrics scraps go to the dress, from polymer clay I do arms, legs and head. And most of my dolls have their own flavor, so you feel their presence in the room. I am telling the story of their life, when I share my new work. I always start making a doll with facial modeling. I don’t think over in advance what the doll will be, what she will wear, etc. It is a spontaneous process.
Parfois je fabrique des poupées. Elles sont faites à partir de techniques mélangées : les restes de tissus vont à la robe, de l’argile polymère je fais les bras, les jambes et la tête. Et la plupart de mes poupées ont leur propre parfum, ainsi on peut sentir leur présence dans la pièce. Je raconte l’histoire de leur vie, quand je partage mon nouveau travail. Je commence toujours par le modelage du visage pour faire la poupée. Je ne pense pas à l’avance à ce que la poupée sera, ce qu’elle portera, etc. C’est un procédé spontané.

Noyabrina

~ You seem to love writing old style letters ! Is that a way of escaping present time ? (Tu sembles adorer écrire de lettres à l’ancienne ! Est-ce un moyen d’échapper au temps présent ?)

Yes I do. I love writing letters, especially on aging paper, as if these letters were written many years ago.
Sometimes I think that I was born in the wrong century. I am so closed from manners, clothes, things and customs from the past. I love antique things, and my style of clothing is reminiscent of the style of the Victorian era. Even on my photos you can often see the motives of the past. I have a collection of vintage dresses 19-20 centuries. I bought them at auctions, some of them have been given to me by my models. I often use these clothes for photo shooting.
So sad that over time people have forgotten so many wonderful things like these letters with poems and dry plants and flowers…
Oui ! J’adore écrire des lettres, surtout sur du papier vieilli, comme si ces lettres avaient été écrites des années auparavant. Parfois je pense que je suis née au mauvais siècle. Je suis si proche des manières, vêtements, choses et coutumes du passé. J’adore les antiquités, et ma façon de m’habiller rappelle le style de l’époque victorienne. Même sur mes photos tu peux souvent voir des motifs du passé. J’ai une collection de robes vintage des XIXe et XXe siècles. Je les ai achetées dans des ventes aux enchères, certaines d’entre elles m’ont été données par mes modèles. J’utilise souvent ces vêtements pour des shootings. 
C’est triste que par delà le temps les gens aient oublié tellement de belles choses comme ces lettres avec des poèmes et des plantes et fleurs séchées…


~ You recently edited a book : The fragile wounded souls, can you tell us a bit about it ? (Tu as récemment publié un livre : The fragile wounded souls, peux-tu nous en dire un peu plus à son propos ?)
The fragile wounded souls is my first artbook and includes not only pictures, but my poems and stories in English. This title isn’t accidental. « Fragile wounded souls » aren’t only the heroines of my photo stories, but also those who find something close to my art.
The fragile wounded souls est mon premier artbook et n’inclut pas que des images, mais mes poèmes et histoires en Anglais. Le titre n’est pas accidentel. « Les âmes fragiles et blessées » ne sont pas que les héroïnes de mes histoires photographiques, mais aussi ceux qui trouvent quelque chose de secret dans mon art. 


~ You published poems in it, since when do you write ? (Tu y as publié des poèmes, depuis quand écris-tu ?)
I find it difficult to say exactly when I began to write poetry. But I began to publish it not so long ago. Several years ago, I created a project called « Your Schizophrenia ». Under this pseudonym I write music and poems. And since the founding of this project, I began to develop myself as a poet. My poetry is a chronicle of self-discovery. I don’t write about what’s going on in the world, I discuss with myself. It’s something very personal.
Je trouve difficile de dire depuis quand exactement j’ai commencé à écrire de la poésie. Mais j’ai commencé à la publier pas depuis longtemps. Plusieurs années auparavant, j’ai créé un projet appelé « Your Schizophrenia ». Sous ce pseudonyme j’écris de la musique et des poèmes. Et depuis la fondation de ce projet, j’ai commencé à me développer en tant que poétesse. Ma poésie est une chronique sur la découverte de soi-même. Je n’écris par sur ce qui se passe dans le monde, je dialogue avec moi-même. C’est quelque chose de très personnel. 


~ Do you have favorite writers or poets ? (As-tu des écrivains et poètes favoris ?)
I have many favorites in the literature. My most favorite poet is Federico García Lorca. I also love poetry of Emily Dickinson, Alexander Blok, Anna Akhmatova, William Shakespeare…
I like books written by Oliver Sacks, Heinrich Böll, Albert Camus, Jean-Paul Sartre, Stefan Zweig, Ryūnosuke Akutagawa, Gabriel Garcia Marquez…
J’ai beaucoup de favoris dans la littérature. Mon poète préféré est Federico Garcia Lorca. J’aime aussi la poésie de Emily Dickinson, Alexander Blok, Anna Akhmatova, William Shakespeare…
J’aime les livres écrits par Oliver Sacks, Heinrich Böll, Albert Camus, Jean-Paul Sarte, Stefan Zweig, Ryūnosuke Akutagawa, Gabriel Garcia Marquez…


~ What are you projects for 2015 ?(Quels sont tes projets pour 2015 ?)
I always have a lot of plans, to realize one I am looking for a suitable place and time for shooting. And, of course, I will continue to take self-portraits. This is a separate chapter in my work. I still have a lot of unrealized stories and the diary of my dreams is replenished every day.
J’ai toujours beaucoup de plans, pour en réaliser un je cherche un endroit approprié et du temps pour shooter. Et, bien sûr, je continuerai à prendre des self-portraits. C’est un chapitre séparé de mon travail. J’ai toujours beaucoup d’histoires non réalisées et le journal de mes rêves est rempli de nouveau chaque jour.




* * *

En savoir plus :

DeviantArt
Tumblr
Page Facebook

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s