L’Absinthe, de MoonCCat

l1010980-m_origMoonCCat est un dandy, un esthète venu tout droit du XIXe siècle, et qui nous enchante grâce à sa voix profonde et sa musique aux accents  rock et goth. Très influencé par la fin-de-siècle et son univers artistique, ainsi que le vieux cinéma noir et blanc (Marcel Carné, Jean Cocteau), MoonCCat insuffle dans sa musique un côté très théâtral, et ses clips sont tous autant de petits films délicats et surannés. Grand amateur d’absinthe -il a d’ailleurs créer le premier magasin d’absinthe en France, il est également passionné de littérature et de photographie. MoonCCat, c’est avant tout un artiste complet ! Il se produit d’ailleurs en concert avec les Camera Men, groupe rock dont il est le chanteur.

MoonCCat a réalisé sept albums dont quelques uns composés de poèmes du XIXe et un inspiré d’une nouvelle d’Edgar Allan Poe, adaptée en 1928 par James Sibley Watson & Melville Webber : La Chute de la Maison Usher (The Fall of the House of Usher). Avec son dernier album, L’Absinthe, MoonCCat explore la relation entre le célèbre breuvage et les poètes de la fin du XIXe dont Baudelaire et Charles Cros, et propose également des textes personnels. Tantôt fée, tantôt sorcière, mais toujours verte, l’absinthe est un alcool fort à base de plantes (absinthe, anis vert étoilé, fenouil), accusé de provoquer la folie et dont les artistes du XIXe raffolaient. Ses effets dévastateurs dus à une trop grande consommation, étaient causés entre autre par une mauvaise distillation, le spiritueux a donc été interdit de fabrication en 1915. De nos jours, la boisson est de nouveau en vente et évidemment, ne provoque plus d’hallucinations.

digipack-p1-recto-c

cd

L’Absinthe est bel album envoûtant, entre poésie secrète et déclarations amoureuses, porté par la voix captivante de MoonCCat. On a l’impression de suivre le voyage intérieur de l’artiste, qui nous balade deux siècles en arrière, et nous voilà, le sucre posé sur la petite cuillère, à verser le liquide dans le verre. Si vous appréciez les ambiances sombres et romantiques, si vous avez adoré Dracula de Ford Coppola et la scène sensuelle du rendez-vous autour d’un verre d’absinthe, si les poètes maudits vous inspirent, alors vous serez enchantés par cet album -et tous les autres- de MoonCCat !

 

* * *

 

En découvrir plus :

Site
Page Facebook
Page Youtube

 

Cet article vous a plu ? Alors n’hésitez pas à nous soutenir sur Tipeee, devenez mécènes !

Une réflexion sur “L’Absinthe, de MoonCCat

  1. J’aime bien. Ça sonne comme du Thiéfaine dans la première chanson citée, et comme du Gainsbourg dans la seconde…
    Est-ce que son pseudonyme est une référence à Moondog ?

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s