Ceux qui célèbrent Yule

En cette fin d’année, avec la durée des jours se réduisant et nos villes qui se parent de lumières, nous sentons déjà « l’esprit de Noël » arriver à grand pas. En comme chaque année, il est temps de se pencher sur un sujet ayant trait à ces fêtes et au folklore qui les entoure pour les rédacteurs de Faunerie.

IMG_3051_DxO D
Photo par Elsa Noel-Guesnon.

Personnellement, j’ai choisi à travers cet article de mettre en valeur une pratique ancienne et, qui, vous allez, le voir, n’est pas pour autant désuète et conserve tout son sens. Il est donc ici question de Yule, célébration du solstice d’hiver, du triomphe de la lumière sur le période sombre.  Je n’ai que peu de connaissances sur le paganisme en général et mon objectif n’est donc pas de vous donner une pléthore d’informations, mais plutôt de laisser la parole à ceux qui célèbrent ce solstice afin de recueillir leurs ressentis. Et dans le but de mettre en exergue les différentes facettes de cette tradition ainsi que d’en extraire les grands principes, j’ai donc entrepris de questionner ceux qui s’en portent les garants. Au fil de mes recherches, j’ai rencontré des gens extraordinaires, avec un très bel esprit, et tous ont accepté de participer à mon modeste projet. Ce qui m’a à ce propos touchée, c’est que la plupart des personnes que j’ai contactés était des blogueuses, et je suivais depuis un certain temps leurs sites. Certaines sont venues de leur plein gré me parler de leur vision de la célébration du solstice. Et de manière générale, l’aspect qui parait commun à toutes, c’est l’envie de se réunir, de profiter de l’ambiance bien spécifique qu’apporte l’hiver. Généralement, Yule est fêtée indépendamment de Noël, comme un hommage rendu à la Nature.

1 Commentaire

1 Rétrolien / Ping

  1. Revue de web – novembre 2018 • Inspiration • La Lune Mauve

Laisser un commentaire