On se dit au revoir ?

Chers lecteurs et lectrices,

Ce mois-ci, cela fait huit ans que Faunerie – les éditions du Faune existent. Huit ans, bon an, mal an, que des articles ont fleuri chaque semaine, avec parfois des petites pauses, grâce à la formidable équipe de rédacteurs avec laquelle j’ai eu le plaisir de travailler. Depuis 2012, vous avez vu le webzine évoluer, ainsi que les projets d’édition. Un recueil papier a pu être édité en 2015, et depuis 2017, quatre recueils numériques ont vu le jour. Le partage a toujours été au cœur de ce projet, le webzine a toujours été gratuit, sans publicité aucune. Seuls notre ténacité et notre plaisir de la découverte ont pu maintenir le rafiot à flots, et j’en suis fière. J’espère que vous avez découvert de belles choses grâce à nous, et que nous vous avons fait rêver ! Il y aurait encore tant à dire et à partager ! Mais les bonnes choses ont toujours une fin…

Oui, une fin. Tristement, Faunerie va se mettre en sommeil. Est-ce que cela sera définitif ? Je ne sais pas. Mais cela fait un moment que je n’ai plus l’étincelle. Cela fait huit ans que je me bats pour que cet espace dédié à l’art et au bizarre ait une place au chaud dans le cœur des lecteurs curieux et sur les réseaux sociaux – qui n’ont eu de cesse de restreindre l’audience –, et je suis fatiguée pour de bon. Ayant de nouvelles responsabilités (je suis devenue maman depuis six mois et je travaille en tant que correctrice freelance), je n’ai plus l’énergie nécessaire au maintien de Faunerie, et je le dis tout net : je n’en veux plus, je veux me recentrer sur moi-même. Alors ce site va s’endormir doucement. Tous les articles resteront en ligne un certain temps, et puis… qui vivra verra.

Par ailleurs, afin de financer l’hébergement du site pendant quelques années, le Grimoire du Faune version papier de 2015 est de nouveau disponible à la vente. Avec, vous trouverez des posters restants du projet Ulule de 2015, et toujours les petites cartes postales dessinées par Orlane. Rendez-vous sur la boutique. Je remercie d’avance tous ceux qui se les procureront !

Je remercie les lecteurs, tous les rédacteurs qui se sont succédé depuis huit ans, ainsi que tous les artistes qui ont eu la gentillesse de répondre à nos nombreuses interviews ! Sans vous, ce projet de webzine puis d’édition n’aurait jamais vu le jour ! On se retrouvera bien ailleurs…

Fanny S.

5 Commentaires

  1. C’est triste qu’une si belle aventure prenne fin, mais c’est compréhensible. Devenir maman chamboule notre univers, nos priorités. Merci beaucoup pour les passionnantes découvertes que vous nous aurez apporté. C’était vraiment un plaisir de lire tous ces articles riches de bien des manières.
    Merci beaucoup, et prenez soin de vous, de votre enfant, de votre petite famille. C’est très enrichissant aussi, se consacrer à son bébé !

Répondre à Daniel Annuler la réponse.